07 octobre 2022

Il y a bien du graphène dans les injections C0VlD !

L’Opep réduit la production de 2 millions de barils. Les prix du pétrole flambent !

Ce n’est pas du tout une bonne nouvelle pour l’économie mondiale.

En effet l’Opep réduit de deux millions de barils ses quotas quotidiens ce qui est la coupe la plus importante depuis 2020 et la pandémie de Covid-19.

Gaz : quand les Chinois achètent du GNL américain pour le revendre en Europe au prix fort

Par les temps qui sont les nôtres, si vous avez la désagréable impression que l’Europe est le dindon de la farce, et que nous nous faisons couillonner par le monde entier, je pense que vous êtes dans le vrai !

La dernière réussite de la grosse Commission est de réussir à se faire vendre hors de prix le gaz chinois ce qui donne le titre suivant sur le site La Tribune.

Les agents fédéraux détiennent les preuves pour inculper Hunter Biden

Les agents fédéraux enquêtant sur Hunter Biden ont suffisamment de preuves pour l'inculper de délits fiscaux, ainsi que pour avoir menti sur son abus de drogue afin qu'il puisse acheter une arme à feu, a révélé jeudi un nouveau rapport.

Sir John Glubb et la décadence des civilisés

On parle beaucoup dans le monde antisystème de la chute de l’empire américain. Je m’en mêle peu parce que l’Amérique n’est pour moi pas un empire ; elle est plus que cela, elle est l’anti-civilisation, une matrice matérielle hallucinatoire, un virus mental et moral qui dévore et remplace mentalement l’humanité  – musulmans, chinois et russes y compris. Elle est le cancer moral et terminal du monde moderne.

La désinformation freine la campagne vaccinale des enfants

Selon une étude menée par les chercheurs de l’Université de Pennsylvanie, la "désinformation" sur l’innocuité des vaccins Covid serait à l’origine du faible taux de vaccination des enfants. Par ailleurs, les chercheurs ont également révélé que 40% des personnes les plus susceptibles à la désinformation ont reçu leurs injections anti-COVID-19.

Jeffrey Sachs souligne cruellement la vision dépassée d’un monde que le deep state ne comprend plus

Jeffrey Sachs, avec son obsession des "objectifs de développement durable" de l'ONU et sa vision hypermalthusienne de l'avenir humain, n'est pas l'auteur que nous citerions spontanément au Courrier des Stratèges. Néanmoins, il faut lui reconnaître, au sein de l'establishment américain et mondialiste, une certaine liberté de ton. Naguère sur la contrainte sanitaire post-covid, aujourd'hui sur la guerre d'Ukraine.

-

-

-

 

Philippe de Villiers : "Emmanuel Macron est en réalité un enfant" et "il n'est pas fini"