24 avril 2017

Rennes-le-Château : ne musulmane décapite deux statues dans une église


Une femme de confession musulmane vêtue d’une djellaba et porteuse d’un masque vénitien a été interpellée après avoir décapité à l’aide d’une hache, le 23 avril 2017 en pleine journée, une statue du diable et une de Marie-Madeleine dans une église.

Quand la démocratie dégénère en bouffonnerie


On parle beaucoup des mésaventures de M. et Mme Fillon, mais la crise conjoncturelle gravissime que traverse la droite française, en réalité, révèle surtout la perte de substance démocratique de notre système politique. Ce scandale politico-financier somme toute assez banal (si ce n’est que le principal intéressé est un candidat majeur à l’élection présidentielle) ne nous a pas appris que les élus considéraient les deniers publics comme de l’argent de poche. On le savait déjà. Il n’a pas dévoilé, non plus, l’imbrication suspecte des pouvoirs politique, médiatique, judiciaire et financier. Le phénomène est connu, et aussi ancien que la démocratie formelle, suspendue aux rapports de forces des acteurs sociaux qui se saisissent de ses procédures comme on investit un champ de bataille.

Ce que montre cette crise, c’est l’inanité d’un système où tout est suspendu au sort d’un politicien transformé par les primaires en deus ex machina.

Bienvenue dans 1984, pardon, 2017


Dimanche soir les bouchons des bouteills de Dom Perignon ont volé dans les airs, à Londres, à New York, à Francfort, à Bruxelles, chez Goldman Sachs, à la banque Rothschild, à l'Elysée, chez BFM, au siège de Mr Drahi et chez tous les patrons de presse, de radios et de télés: leur paquet de lessive politique qui promet de laver plus blanc a été mieux "marketé" que le dernier détergent de chez Procter & Gamble.

Une opération rondement menée: imaginez que celui qui a dit que la culture française n'existait pas a quand même obtenu 23%, soit 8 millions de voix...

Savez-vous ce que cela veut vraiment dire ?

Nadine Morano refuse la pensée unique

Cette campagne « pue »


Le Président de la République a prétendu que nous vivions une campagne qui « sent mauvais ». Ce n’est pas faux, mais pas pour les raisons qu’il a avancées. Que des sujets comme l’Euro ou l’appartenance de la France à l’Union européenne puissent faire débat n’est que très normal, et même sain dans une démocratie.

Il n'est nul tabou sur des sujets politiques. Que les candidats incarnant les deux partis qui se sont partagés le pouvoir depuis maintenant plus de deux générations sombrent et ne représentent, ensemble, qu'à peine plus d'un quart des intentions de vote n'est que la conséquence assez méritée des politiques que l'un et l'autre ont menées.

-


Gendre de Donald Trump : gangster présumé au sein de la Maison Blanche


Le gendre de Donald Trump, Jared Kushner, semble de plus en plus influent dans l’appareil décisionnel de la Maison Blanche. Après un imbroglio public avec le conseiller en stratégie de Trump, Stephen Bannon, lors de l’attaque de missiles sur la base aérienne de Chayrat en Syrie, Kushner est «in», comme on dit souvent à Washington, et Bannon est «out». En tous cas, la faction antimondialiste, dirigée par Bannon, a reçu des « pouces vers le bas », sur plusieurs sujets, de la part de Trump.

Un instant de honte et de dégoût


J’ai laissé s’écouler quelques heures avant d’y revenir, pour m’assurer de mon sentiment dans cet instant-là... Un instant, juste un instant, cela ne dure pas longtemps. Qu’il soit d’ailleurs bien compris que cela ne présuppose rien, ni des prévisions de ma part, ni de la supposition d’une probabilité concernant la personne qu’on trouvera à l’Elysée dans un peu moins d’un mois, ni même d’une certitude quelconque sur tel ou tel personnage, ni enfin, encore moins, de mes goûts et choix en la matière qui sont d’ailleurs proches d’être inexistants pour ce qui tient à l’essentiel de mes préoccupations.

Tour du périphérique en 11mins

Ne jamais s'avouer vaincu !

23 avril 2017

« Die Zeit », hebdo allemand de gauche : la criminalité augmente depuis 2015, et les migrants en sont responsables

1. La criminalité violente augmente à nouveau. Et cela est dû surtout aux délits commis par les migrants

La criminalité violente en Allemagne a diminué dans son ensemble entre 2007 et 2015. Mais elle augmente à nouveau depuis 2015 dans la plupart des Länder. Cela vaut pour les violences corporelles, ainsi que, avec quelques restrictions, pour les vols et les délits […] contre la liberté sexuelle. Quatorze des seize Länder l’ont fait savoir de façon concordante à notre journal : Sans les délits commis par des suspects migrants, la délinquance violente aurait poursuivi sa baisse en 2016, ou du moins n’aurait pas augmenté.

France-2017 : protéger ou disparaître


A la veille de la présidentielle, l’essentiel apparaît plus clairement que jamais. Après une génération de descente lente mais qui s’accélère vers toujours plus d’insécurité économique, alors que non seulement les emplois, mais les personnes sont lourdement menacées en même temps que l’avenir du pays, les élites gouvernementales sont confrontées à l’alternative soit de remplir le rôle premier de l’Etat la protection – soit de disparaître.

-


Des milliers de combattants talibans parmi les réfugiés

 
Les services de sécurité font face à un nouveau phénomène en Allemagne : des milliers d'anciens combattants taliban afghans pourraient être entrés en Allemagne au cours des deux dernières années à l'occasion de la crise des réfugiés.

-


Policier tué sur les Champs-Élysées : il y a peut-être des juges qui devraient se poser des questions…


Un flic est mort jeudi soir sur les Champs-Élysées. Il doit y avoir des magistrats embarrassés. On suppose qu'ils murmurent "c'est la faute à pas de chance". Ou, hypothèse pire, "pour un flic, mourir fait partie des risques du métier". Le nom de ces juges ne sont pas connus.

Celui de l'assassin si. Il s'appelait Karim Cheurfi. Son parcours, et la façon dont il a été traité par la justice de notre pays donnent à réfléchir.

En 2001, armé d'un revolver, il a tiré et grièvement blessé un policier qui voulait le verbaliser. En garde-à-vue, il a réussi à désarmer un autre policier et, muni de son arme de service, lui a tiré une balle dans l'abdomen.

Gare du Nord : un homme armé d'un couteau crée un mouvement de panique


Un homme «couteau à la main» a été arrêté samedi gare du Nord à Paris, sans se montrer menaçant, provoquant un «mouvement de panique» deux jours après l'attentat qui a coûté la vie à un policier sur les Champs-Elysées, a-t-on appris de sources policières.

«Un individu porteur d'un couteau est rentré dans la gare et a été signalé à une patrouille de gendarmes, qui a procédé immédiatement à son interpellation», selon une de ces sources.

Fillon traitre à la France





« Fillon prévoit ouvertement d’appliquer la Stratégie du Choc (lire Naomi Klein) s’il est élu pour dénoyauter ce qu’il reste de l’État et nous ramener en 1900 en matière de droits sociaux.

Dans cette vidéo révélée par Public Sénat, l’homme s’exprime devant un panel de dirigeants d’entreprises, réunis par la Fondation Concorde. On comprend rapidement que sa soudaine ascension médiatique répond aux intérêts des grandes entreprises et du capital… » 


Osez Josée


Présidentielle 2017 - Franc-maçon , sioniste ou les deux ?