23 juillet 2020

Une trentaine de pigeons tombent du ciel, tremblent et décèdent à Bouillon



Phénomène étonnant dimanche à Bouillon: une trentaine de pigeons sont tombés du ciel avant de mourir.

Ils sont plusieurs Bouillonais (es) à avoir assisté à cette scène aussi surprenante que dramatique dimanche dernier: des pigeons tombant du ciel, pris de tremblements, qui sont morts quelques instants plus tard, comme l’indique nos confrères de La Meuse. Une trentaine au total !

Un empoisonnement ?

Parmi les spectateurs malheureux, le bourgmestre de Bouillon Patrick Adam témoigne: «Je me promenais sur le marché quand j’ai assisté à une chute, ou un atterrissage très dur si l’on peut dire, d’un pigeon. Il ne présentait aucune trace de sang ni de coup, mais il tremblait et ne savait pas rester sur ses pattes. Il se mettait le ventre en l’air. On a essayé de le remettre correctement, mais il s’est à nouveau couché avant de mourir.»

Une scène qui s’est produite dans plusieurs endroits de la ville, dont le quai et le boulevard.

«Nous avons directement contacté la police et le DNF, poursuit le mayeur. Les carcasses, trente au total, ont été ramassées par les services communaux, que je peux féliciter pour leur mobilisation rapide un dimanche.

Nous avons gardé quelques spécimens pour lancer des examens dans un laboratoire, histoire de déterminer la cause précise de ces décès.» Si Patrick Adam suppose un empoisonnement, il réfute toute implication de la 5G dans le phénomène: «Certains ont pointé du doigt la 5G, mais ce n’est pas ça car elle n’est pas déployée sur Bouillon. Et nous avons déjà pris la décision de la refuser tant que tout n’est pas clair à ce sujet.»

Long week-end de la fête nationale oblige, les carcasses à analyser vont être envoyées ce mercredi ou jeudi au laboratoire, «en espérant obtenir les résultats la semaine prochaine». Mais sans grand espoir de retrouver le responsable si l’empoisonnement est confirmé. «Ce serait assez difficile de remonter pour trouver le responsable, qui aurait sans doute pris soin de couvrir ses traces», confirme le bourgmestre.


Rayonnements solaires...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.