10 avril 2018

Devant la complaisance des gouvernements, des policiers, gendarmes et militaires rejoignent des associations de défense des citoyens


Plusieurs dizaines de militaires et membres des forces de l'ordre rejoindraient des associassions d'auto-défense créés après les attentats de 2015, dans l'optique de troubles civils. Inquiète, la DGSI sensibilise différentes administrations.

Les services de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) sont inquiets quant au nombre de membres des forces de l'ordre qui auraient rejoint différentes associations de défense des citoyens. De nombreux militaires ou policiers, à la retraite ou en activité, auraient ainsi intégré ces associations nées dans la foulée des attentats de 2015, d'après la DGSI.

Parmi eux, des membres de différents corps d'armée, de la police, de la gendarmerie, des douanes ainsi que de l’administration pénitentiaire. Ces associations se prépareraient à protéger les citoyens face aux troubles civils en cours et à venir, en se substituant à un État failli le moment venu. Inquiet, le gouvernement a chargé la DGSI de "sensibiliser" les administrations françaises à ce phénomène.

Des profils recherchés pour leur expérience du maintien de l'ordre

Si l'afflux d'anciens ou actuels militaires et policiers dans ces association est récent, ces associations en elles-mêmes sont dans le viseur des services de renseignement depuis plus longtemps. L'ancien chef de la DGSI Patrick Calvar expliquait en mai 2016 : «Nous sommes, nous, services intérieurs, en train de déplacer des ressources pour nous intéresser à ces associations de défense, qui pourraient agir en cas de troubles graves.»

Ces associations accueillent tous les volontaires qui souhaitent protéger leur pays, et entre autre des profils de militaires et de policiers, car ils ont souvent une grande expérience en matière de maintien de l'ordre et d'organisation. Les "Volontaires pour la France" (VPF) est l'association la plus importante et celle qui compterait dans ses rangs le plus grand nombre de membres.

La Co-Présidence des VPF est assurée par l
e Général Antoine MARTINEZ (général en deuxième section de l'Armée de l'Air - Spécialiste du Renseignementet Ivan BLOT (ex-député Français et Européen - Ancien haut fonctionnaire au ministère de l'intérieur en charge des affaires de terrorisme)

Les VPF revendiquent 800 membres. Ils auraient notamment pour objectif d'identifier l’emplacement des stocks de nourriture et d’eau potable, […] des transformateurs électriques et autres sources d’approvisionnement énergétique, afin de se préparer à les protéger et à défendre la France contre le terrorisme et une éventuelle guerre civile. Des membres de l'association seraient répartis dans toute la France.


Article inspiré de https://francais.rt.com/france/49560-cinquantaine-policiers-gendarmes-militaires-milices-ultra-droite

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.