19 janvier 2015

"Effet Charlie" - Hollande et Wallz deviennent populaires !


Jusqu'à récemment le plus impopulaire des présidents français, Hollande a enregistré un bond de popularité historique de 21 points après les attentats de Paris, le hissant à 40% d'opinions favorables.

Jamais auparavant une progression aussi forte n'avait été relevée par l'institut d'enquêtes Ifop, a indiqué Frédéric Dabi, qui dirige son département opinion. Le Premier ministre français Manuel Valls gagne de son côté 17 points, le plaçant à 61% de popularité, score supérieur à celui de son entrée à Matignon en avril 2014. Diaporama Les «unes» célèbres de Charlie Hebdo#Jesuischarlie, le slogan de la solidarité sur la ToileFusillade au siège de «Charlie Hebdo»

Ce sondage a été réalisé du 16 au 17 janvier, c'est-à-dire après les attaques jihadistes qui ont coûté la vie à 17 personnes à Paris et après les manifestations monstres en France le 11 janvier contre ces actes, qui ont réuni près de 4 millions de personnes.

Le chef de l’État et le Premier ministre sont donc très clairement crédités de leur gestion de cette crise, relève M. Dabi.

«C'est un phénomène rarissime dans l'histoire des baromètres d'opinion», a ajouté l'expert. «Le seul cas analogue est François Mitterrand gagnant 19 points de satisfaction au moment de la guerre du Golfe entre janvier et mars 1991».

A la question «approuvez-vous ou désapprouvez-vous l'action de François Hollande comme président de la République?», 40% des personnes interrogées répondent positivement, contre 19% en décembre 2014. Le nombre de ceux qui désapprouvent baisse d'autant à 59% (-21 points).

Même question pour Manuel Valls en tant que Premier ministre: il atteint 61% d'approbation avec un bond de 17 points et ceux qui désapprouvent son action diminuent de 16 points à 39%.

Ce sondage Ifop-Fiducial, réalisé pour l'hebdomadaire Paris-Match et le média Sud Radio, a été réalisé les 16 et 17 janvier par téléphone auprès d'un échantillon de 1.003 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Source


l'IFOP est une société anonyme, outre Stéphane Truchi (IFOP), président du directoire de la société, les membres du directoire seront Olivier Bauby, directeur général, Pierre Warin, Anne Pease et Laurence Parisot (Ex-présidente du MEDEF). L'Ifop a réalisé en 2007 un chiffre d'affaires de 35 millions d'euros... 

Quelle crédibilité peut-on encore accorder à un sondage ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.