24 mars 2015

Opération de propagande : Les antiquités brisées en Irak étaient des copies

Les statues détruites par la C.I.A, déguisé sous le masque de l’EI étaient des répliques. Pour l’Unesco, il s’agissait “d’un crime de guerre.” Or, tout étaient faux.


Fawzye al-Mahdi, chef du département des antiquités de l’autorité du patrimoine culturel irakien, confirme qu’il s’agit de statues en plâtre. “Aucun des objets détruits dans la vidéo n’étaient des originaux“, a-t-elle confié à la Deutsche Welle. “Les originaux sont ici“, dit-elle.

“C’étaient des copies“, a déclaré al-Mahdi. “Aucun des objets détruits dans la vidéo n’étaient originaux.“

Tandis que Deutsche Welle, Al Arabiya News et des officiels irakiens nous font croire que l’EI était ignorant de ce fait, l’admission fournit une preuve supplémentaire que la majeure partie du saccage destructeur commis par l’EI/CIA, et que peut-être beaucoup de ses atrocités rapportées sont en fait des canulars orchestrés pour créer l’indignation des Américains et Européens et rallier un soutien pour une invasion à part entière de l’Irak et en particulier en Syrie, où le gouvernement de Bachar al-Assad reste au pouvoir et a obtenu un certain nombre de victoires contre les armées de mercenaires proxy «modérés» financés par les émirats du Golfe puis formé et armé par l’Occident (…)

Plus ici: http://www.infowars.com/smashed-antiquities-not-real-more-evidence-isis-is-a-propaganda-ploy-to-drum-up-consensus-for-war/

Source

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.