08 février 2014

La semaine sanglante

1 commentaire:

  1. Resterons nous du "vil bétail" encore longtemps, telle est la question.
    ..
    .. Il est aussi dans l’intérêt d’un tyran de garder son peuple pauvre (ou endetté), pour qu’il ne puisse pas se protéger par les armes, et qu’il soit si occupé à ses tâches quotidiennes qu’il n’ait pas le temps pour la rébellion
    ...................Aristote

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.