15 janvier 2017

Donald et les « Droits-Civiques »


Non décidément je n’y arriverai pas. Ce n’est pas que j’y mette de la mauvaise volonté, vous savez, au contraire…enfin je ne fais pas tous mes efforts non plus, cependant tout de même j’essaie un peu, mais sans succès aucun. Nos chers media, pourtant, mettent un point d’honneur à nous en administrer des doses de plus en plus massives…pour ce qui me concerne en pure perte, ils auront beau dire et beau faire c’est égal: je m’en fous complètement. Les tribulations des candidats de gauche, puisqu’il s’agit de cela, leurs débats, meetings, interviews et autres déclarations à la mords moi le nœud, me laissent tellement froid qu’en ce moment même je me demande bien pourquoi je vous en parle. J’espère au moins résister à l’infâme tentation de tirer à la ligne afin de sortir, vaille que vaille, un billet dominical rédigé le samedi pour cause de petit voyage à caractère familial. Je ne saurais tomber aussi bas, je vous rassure…enfin c’est surtout moi que je tente de rassurer…et, ce faisant, ce faisan de Nouratin remplit des lignes pour ne rien dire!
Je cesse immédiatement, d’accord, un peu de rigueur et d’honnêteté, que diable, assez louvoyé comme ça! Juste un mot tout de même, avant d’en venir aux affaires sérieuses, sur les pantalonnades pré-électorales de nos petits politicards gauchiards. Juste pour marquer le coup et démontrer qu’en dépit du désintérêt précité je m’efforce de regarder vaguement ce qui se passe.
Je vois donc, tout à gauche, l’ivrogne communiste enfiévré qui fait son petit spectacle de guignol, lequel attire pas mal les foules, non pas des pauvres gens -ceux là votent Front National- mais des illuminés de tout poil qui croient encore au Père Noël Soviétique, au Grand Soir, à la Dictature du Prolétariat, voire à la victoire des Républicains Espagnols dans la Sierra de Teruel. A côté de ladite foutaise, laquelle cependant fonctionne à plein régime vu le nombre important de rouges-couillons qui tapissent le fondement du corps électoral, vous avez la « Belle Alliance Populaire ». Alors ça, comme invention je vous jure que ça se pose là! Rien que l’appellation: une trouvaille! « Populaire », déjà, on ne voit pas trop, étant donné que le Peuple les a laissé tomber depuis lurette; « alliance » vu qu’aucun des branquignols en cause ne peut blairer un seul des autres postulants à la branlée de premier tour, il doit s’agir d’un trait d’humour solférinien, je ne vois pas d’autre explication… et « belle », là je dois dire fallait le faire, il n’y a que ces cons-là pour oser à ce point la niaiserie hors de propos! Et donc vous découvrez, au sein de ladite « alliance », sept plaisantins -dont le Premier Ministre à peine sorti de Matignon- débitant à qui mieux-mieux les pires âneries afin d’essayer sans trop y croire de draguer un électorat résiduel dont on se demande bien de quelles sortes de zombies il parviendrait encore à se composer.
Et puis vous avez Macron. Macronmagnon, Potimacron, Macroncron quoi, le météore de service, celui qui balafre le ciel d’un trait fulgurant avant de s’écraser au sol pour s’y disperser en fine poussière. Comme chantait feu Vassiliu « qu’est-ce qu’il fait, qu’est-ce qu’il a, qui c’est celui-la? »Un mystère, pour moi, le mec (voir déjà Mediamacron et Les costards de Macroncron), une énigme! L’essentiel de la question c’est qui finance et pour quoi faire? Qui? Allez savoir… Pourquoi? Là j’avoue on flirte avec l’absurde… je ne vois pas trop non-plus…à part liquider Hollandouille et Vallsounet…lesquels sombraient tout seuls et sans besoin de personne… Il doit s’agir d’une sorte d’acte gratuit…sauf que là on en est déjà à seize millions d’Euros…Ah oui, au fond j’en connais un sacré paquet qui vont payer: nous autres contribuables pardi! On va lui rembourser la moitié des frais, dites donc, et pour le reste…d’une façon ou d’une autre nous cracherons encore au bassinet! Par le fait, je réponds également à la seconde partie de la question : Pourquoi Macron? Parce qu’on est con! Voilà tout…

Sur ces considérations manifestement dépourvues du moindre intérêt, nous en conviendrons tous je crois, j’aimerais passer à du lourd, à du costaud, à du massif…et là, vous m’excuserez, je ne vois pas comment nous pourrions éviter d’évoquer le camarade Trump.
Ce mec se retrouvera Vendredi prochain investi de la Présidence des Etats-Unis. Vous ne trouverez pas grand monde pour s’en réjouir ouvertement, en revanche ça se bouscule grave pour le couvrir d’opprobre et d’excréments. Tous les media et tout Hollywood, déjà…Ah, non! Sur ce dernier point on entend une petite voix discordante: Nicole Kidman, elle, au moins, prend courageusement le contrepied des loups hurlant en chœur. Gonflée la Damoiselle! « Maintenant c’est lui le Président et nous devons le soutenir », vous vous rendez compte? Un peu comme si vous aviez gueulé « vive le Maréchal » au soir de la Libération (pas la veille, bien sûr, là ça passait très bien). Je me demande à quelle sauce il vont la dévorer la pauvrette; quoi qu’il en soit j’en profite pour lui rendre hommage, sans parler du faible que j’ai depuis fort longtemps pour elle, bien qu’elle me dépasse en taille d’un bon centimètre… mais pour ce que j’en fais, cela ne me dérange pas du tout!
Parce qu’en revanche, elle est grande la compagnie des joyeux démocrates qui veulent faire obstacle à l’investiture de l’affreux Donald! On va jusqu’à l’accuser d’intelligence avec l’ennemi Soviétique remis à flots pour l’occasion, vu qu’on n’en est plus à une incongruité près. Ils lui ont aussi trouvé une sombre histoire de partouze dans la chambre d’hôtel même qu’occupa un soir le délicieux Barack Obama à Moscou -un sacrilège blasphématoire caractérisé!- Bien sûr tout cela sans le moindre commencement de début de preuve mais on s’en fout, quand on est du bon côté de la pensée politique on peut tout se permettre, nul n’y trouvera à redire!

Commence donc, à partir de maintenant, la semaine de lutte acharnée des thuriféraires de la démocratie bien comprise, farouchement opposés à l’investiture du président démocratiquement élu contre l’avis de tous ceux qui pensent comme il faut. Une semaine de bordel, de manifs, de blocages de rues! Dès Samedi un défilé de protestation qui conduira un ramassis de bonnes âmes, du Capitole jusqu’au mémorial de Martin-Luther… King, bien sûr, on est à Washington, là! Et celui qui a tant fait pour la cause des Amerloques foncés, sera pris à témoin à propos de cette épouvantable ignominie qui consiste à mettre un sale blanc, quasiment albinos, raciste et pourri de fric, sur le fauteuil encore tout réchauffé par le derrière bien aimé du Grand Barack-Hussein.
Le Révérend Al Shrapton, connu pour son engagement dans la cause des droits civiques (sans déconner, c’est vrai) prendra la tête de tous ces nobles manifestants afin d’empêcher, autant que possible, le vainqueur de l’élection présidentielle de s’installer dans la fonction à laquelle la lie du populo a eu le mauvais goût de le nommer conformément aux dispositions de la Constitution des Etats-Unis. L’honorable ecclésiastique en question devrait exiger par la même occase que les électeurs de ce triste sire soient déchus de leurs droits civiques, ce serait bien la moindre des choses!
Et, Vendredi prochain, ledit Révérend souhaite « voir se développer dans cette ville… (Washington)…et dans tout le pays, une rébellion de nature à perturber les cérémonies, et même à empêcher l’investiture » de l’abominable nauséabond . Une révolte contre le suffrage universel, en quelque sorte… C’est curieux, ce genre d’idée n’est jamais venue à personne lors de la prise de pouvoir des précédents Présidents, depuis Georges Washington jusqu’à Barack Hussein Obama… Décidément ce Trump commencerait presque à m’être carrément sympathique!
Bon, après faut tout de même pas exagérer non plus, ce type joue un jeu dont on ne sait pas trop où il va mener le monde. Il choisit délibérément la Russie, ce qui semble infiniment moins idiot que la guéguerre conduite par son prédécesseur. Il choisit délibérément Israël, allant jusqu’à prévoir l’installation de l’ambassade U.S. à Jérusalem, ce qui devrait bien enquiquiner la mouvance Arabe et jeter un peu d’huile supplémentaire sur le brasier…faudra raser les murs dans le XIXème. Arrondissement. Et puis il choisit tout aussi délibérément de tirer un trait sur la politique un tantinet servile de Barack-Hussein vis à vis de la Chine…nous verrons bien ce qu’il en sortira…En tout cas, il choisit, sans se chatouiller les méninges, sans barguigner et en évitant ces atermoiements désastreux dont nous avons pu constater les effets, notamment en Syrie. Il tient le manche et il tient ses promesses contre vents et marées…pour nous, je ne sais pas, mais pour les Amerloques ça sera forcément bénéfique, n’en déplaise aux ayatollah de la Bien-Pensance internationale.

Nous verrons bien…quoi qu’il puisse en être nous n’y pouvons pas grand chose et, pour tout vous dire, ce n’est pas la primaire de gauche qui y changera quoi que ce soit. La Présidentielle, peut être…un peu, sans doute, mais n’attendez aucun miracle, vous seriez cruellement déçus…

Passez quand même un bon Dimanche et que la paix soit avec vous ainsi qu’avec votre esprit…si vous êtes là c’est bien que vous en avez un, vous au moins.

Et merde pour qui ne me lira pas (les autres).

NOURATIN

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.