10 novembre 2016

Jean-Pierre Pernaut


« Il n’y a plus de place pour les sans-abri mais en même temps les centres pour migrants continuent à ouvrir ».

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.