06 septembre 2016

Survivre au Chaos


L’indice de la richesse biophysique de la planète est en train de s’appauvrir. Cela aura un impact sévère sur les populations de la planète. Non seulement pour les conséquences directes comme la faim, mais pour les autres comme celles qui se nourrissent a même les conséquences de cet appauvrissement. Songeons aux infestations animales comme les souris ou les criquets, qui détruisent tout sur leurs passages. Que dire des grandes épidémies humaines et animales qui naissent a même la pauvreté de vie. Pour survivre, les gens devront s’adapter. Nous descendons tous d’individus ayant été capables de s’adapter, donc ayant des aptitudes de vie qui auront été transmis aux descendants. Avec le réchauffement qui se manifeste, nous sommes la génération élue pour souffrir ces événements. Pour souffrir, nous allons souffrir, car la souffrance est l’un des moteurs de l’évolution. Ah, vous êtes un apôtre de la non-violence ? Commençons par le principe. Tuer une mouche qui vous agace vous indispose t’-il ? – Voyons les choses ainsi. Certains d’entre nous vont passer à travers, et pas tous. Mais bon. - Il y a des groupes d’entraide qui traitent de ces sujets et qui sont susceptibles de donner une meilleure compréhension et des avantages sur ce qui approche. Survivre au Chaos en est un, et ils font des conférences sur ces questions.

PDC

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.