09 août 2012

Croyances


Jetez un regard autour de vous et vous remarquerez très vite quelque chose. Nous faisons une foule de choses que nous ne remettons jamais en question. C'est comme si nombre de nos actes étaient robotisés ou mécaniques. Nous répétons des choses que nos parents nous ont apprises et quand nous leur demandons pourquoi, ils ne le savent même pas.
Nous répétons des choses vues à la TV, apprises dans des livres ou vues dans un film parce que cela semble tellement normal. Mais comment en est-on arrivé là ? Comment se fait-il que nous fassions des choses sans même savoir pourquoi ?

J'ai lu un jour cette histoire sur une expérience faite avec des singes et elle exprime très justement ce que les humains font depuis des centaines d'années.

Pensez-y, est-ce qu'elle ne ressemble pas exactement à ce que nous faisons par ailleurs ? Nous faisons des choses parce que nous les avons faites pendant des années et ce, même si elles ne sont plus adaptées. Nous ne demandons ni remettons en question le pourquoi parce que nous trouvons plus facile d'agir comme un robot que de sortir des sentiers battus. Ou bien est-ce parce que nous avons été éduqués à ne pas sortir des sentiers battus ? Quelle que soit la manière d'envisager les choses, je pense qu'il est temps de nous sortir de notre mode mécanique et d'introduire un mode de pensée libéré.

L'histoire des singes, qui illustre l'article :

Un groupe de scientifiques a mis 5 singes dans une cage et au milieu une échelle avec en haut des bananes.

À chaque fois qu'un singe tentait de monter sur l'échelle pour prendre une banane, les scientifiques arrosaient les autres singes à l'eau froide.

Au bout d'un certain temps, à chaque fois qu'un singe montait à l'échelle, les autres le frappaient.
Ensuite aucun des singes n'osait monter à l'échelle, malgré la tentation.

Les scientifiques décidèrent alors de substituer l'un des singes. La première chose que fit le nouveau singe fut de monter à l'échelle. Immédiatement les autres singes le battirent. Après plusieurs rossées, le nouveau singe apprit à ne plus monter à l'échelle, même s'il ne savait pas pourquoi.

On substitua un deuxième singe et la même chose se répéta. Le premier singe substitué participa à la rossée du deuxième singe. Un troisième singe fut substitué et même chose arriva (rossée). Un quatrième nouveau singe arriva avec le même résultat. Finalement le 5ème singe fut remplacé.

Il y eut donc un groupe de 5 singes qui, bien que n'ayant jamais reçu de douche froide, continuaient de frapper tout singe qui tentait de monter à l'échelle.

S'il était possible de poser la question aux singes pour quelle raison ils frappaient celui qui veut monter à l'échelle...Je devine que la réponse serait : ''Je ne sais pas. C'est comme ça qu'on fait ici.''
Ça vous rappelle quelque chose ?

Ne manquez pas de partager ceci avec ceux qui pourraient se demander pourquoi on continue de faire ce qu'on fait même s'il existe une autre manière de le faire.
Source

Sur ce même site "Collective evolution", j'ai trouvé cette autre histoire dans la même veine. Extraits :

Il serait temps d'envisager pourquoi nous fonctionnons de la manière dont nous le faisons

Laissez-moi vous raconter une histoire qui m'a été rapportée concernant une femme, sa grand-mère et un rôti.

Une femme enseignait un jour à sa fille à cuisiner un rôti quand la fille lui demanda, ''Maman, pourquoi coupes-tu les extrémités du rôti ?'' La mère ne savait pas trop quoi répondre mais repensa que c'était sa mère qui le lui avait appris la première fois. Ne connaissant pas la vraie raison de cette coupe des extrémités, elle décida d'appeler sa mère, qui était bien sûr la grand-mère de ses filles. ''Hé Maman, souviens-toi quand tu faisais un rôti lorsque j'étais enfant et que tu coupais toujours les extrémités. Pourquoi coupais-tu les extrémités ?'' La mère de cette femme répondit, ''Je ne sais pas bien, c'est comme ça que ma mère le faisait toujours.'' Heureusement pour cette histoire, la grand-mère de la mère était toujours en vie et elle put lui téléphoner pour lui poser la question dont 3 personnes attendaient la réponse. Quand la mère de la grand-mère posa la question sur la coupe des extrémités du rôti, ''Hé bien c'est parce que le four était trop petit et avec le plat à four que j'avais, il fallait couper les extrémités, sinon ça ne rentrait pas.''

Que faut-il tirer de cette histoire ? Trois générations de gens avaient appris à couper les extrémités du rôti parce que c'était comme ça qu'on le faisait dans le passé et aucune d'elles ne l'avait jamais remis en question. Bien que la raison de la coupe n'avait plus cours, la même méthode se perpétuait simplement parce qu'elle pensait que ''c'est comme cela qu'on fait.''

[…] Vous pouvez remarquer rapidement que tout ce que nous faisons est basé sur des choses répétitives faites dans le passé qu'on ne remet jamais en question ou qu'on ne pense pas pouvoir faire différemment.

Non seulement nous pourrions vivre dans un monde où nous fonctionnerions d'une manière totalement harmonieuse avec notre planète, mais aussi nous mettrions fin à toutes nos souffrances intérieures en révisant les croyances du passé sur la manière dont les choses doivent être. Vous seriez probablement choqués de découvrir combien d'importantes croyances banales sont complètement fausses quand vous les analysez. C'est ce qu'on vous a appris à l'école sur la science, l'évolution, la technologie, notre environnement, la santé, etc. Nous perpétuons simplement des croyances et des théories que nous avons peur d'actualiser.

Source
Traduit par Hélios

9 commentaires:

  1. Dans toute l’information qui circule on peut être à présent sûr d’une chose, c’est qu’on nous mène en bateau. L’exemple de « Curiosity » le dernier lego à deux balles qui vient d’atterir sur Mars est révélateur : « Curiosity s’est posé... Curiosity envoie sa première photo, enfin des clichés en couleur de Curiosity etc... » rien que cet exemple et vous avez dans toute sa splendeur l’imbécilité de cette humanité c’est dire non seulement du foutage de gueule mais de surcroît le contentement et la complaisance que la dite humanité trouve dans cette attitude, donc le foutage de gueule et le plaisir de l’afficher et d’y être comme marque de fabrique d’une espèce contente d’elle même, ainsi on peut être assuré que quoi qu’il arrive on sera non seulement aux premières loges affichant cet air presque simplet des origines même si les pires catastrophes faisaient soudainement irruption dans un monde ou la conscience « homo sapienne » semble s’être arrêtée..

    RépondreSupprimer
  2. Les Croyances sont un leurre, qui nous font perdre l'esprit critique et le "bon sens" : ce qui est contraire à la croyance, on n'en veut pas...

    Les Manipulateurs des masses ont donc créé des croyances, cela par les idéologies, les programmes éducatifs, les lois, les médias et la propagande, le faux scientisme etc.

    De plus, une fois la croyance ancrée en vous, elle programme évidemment votre "subconscient" lequel est comme un enfant, qui accepte tout sans juger. Votre subconscient programmé va s'efforcer de créer des conditions de vie qui seront conformes à ce qu'il contient.

    Croyez à la peur, à l'apocalypse, à la fin de monde, à la 3° guerre mondiale, et vous aurez des chances que ça arrive.

    Si vous ne voulez pas croire à des choses positives, après tout on pourra dire que c'est illusion, au moins ne croyez pas au négatif dans votre vie, car vous perdez votre liberté, et votre temps sur terre.

    L'ami Pierrot

    RépondreSupprimer
  3. Je partage avec vous ce fameux poème de Al Maari :

    "Réveillez-vous, réveillez-vous, ô égarés !
    Vos religions sont subterfuges des Anciens.
    Ils disent que le Temps mourra bientôt,
    Que les jours sont à bout de souffle.
    Ils ont menti – ils ignorent son échéance.
    N’écoutez pas ces champions de fourberie.

    Les gens voudraient qu’un imam se lève
    Et prenne la parole devant une foule muette.
    Illusion trompeuse – il n’est d’imam que la raison,
    Notre guide de jour comme de nuit.

    Peut-être dans les temples se trouvent-ils des gens
    qui procurent la terreur à l'aide de versets,
    Comme d'autres dans les tavernes
    Procurent le plaisir.

    Les lois divines ont semé parmi nous la rancune
    Et nous ont apporté toutes sortes de malheurs,

    Les corps vont à la poussière.
    Aucun savant ne sait où va l'âme.

    Malgré moi, je suis sorti en ce bas monde,
    Et mon voyage est pour un monde ailleurs.
    Cela malgré moi aussi, et Dieu m'en est témoin !
    Suis-je prédestiné, entre ces deux mondes,
    A accomplir une tâche,
    Ou suis-je libre de mes choix ?

    Raison - demeures laissées à l'abandon
    Ignorance - solides demeures habitées.

    La religion - commerce de morts.
    Pour cette raison, c'est un objet invendable
    parmi les vivants.

    L' égaré appelle impie celui qui ne partage pas sa foi.
    Malheur à lui ! Quel homme n'a pas connu l'impiété ?

    Le Livre est devenu trompettes des égarés,
    Et les versets, mélodies.
    Ils en ont joué, puis, dans leur infamie,
    Les ont agitées comme des épées
    Sur l'homme paisible qui veille
    Au clair de lune.

    Je ne blâme pas l'athée?
    Mais plutôt celui qui, craignant l'enfer,
    Persiste dans sa furie.

    La raison ne peut que s'étonner des lois,
    Qu'elles soient païennes, musulmanes,
    juives ou chrétiennes...


    Quant à la certitude, elle n'existe pas.
    L'apogée de mes efforts se trouve
    Dans l'intuition et les pressentiments.

    J'ai poussé loin mes recherches
    Et mes investigations.
    J'affirme, malgré cela,
    Que je suis perdu et ignorant.

    Le mensonge a détruit
    Les habitants de la terre.
    Leurs descendants se sont groupés en sectes
    Qui ne peuvent fraterniser.
    Si l'inimitié n'avait été dans leur nature,
    Dès l'origine,
    Mosquée, église et synagogue
    N'auraient fait qu'une.

    La vérité est soleil recouvert de ténèbres -
    Elle n'a pas d'aube dans les yeux des humains.

    La raison, pour le genre humain
    Est un spectre qui passe son chemin.

    Foi, incroyance, rumeurs colportées,
    Coran, Torah, Évangile
    Prescrivant leurs lois ...
    A toute génération ses mensonges
    Que l’on s’empresse de croire et consigner.
    Une génération se distinguera-t-elle, un jour,
    En suivant la vérité ?

    Deux sortes de gens sur la terre :
    Ceux qui ont la raison sans religion,
    Et ceux qui ont la religion et manquent de raison.

    Tous les hommes se hâtent vers la décomposition,
    Toutes les religions se valent dans l'égarement.

    Si on me demande quelle est ma doctrine,
    Elle est claire :
    Ne suis-je pas, comme les autres,
    Un imbécile ?"

    Estelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour Al Maari, Estelle.

      Supprimer
  4. Un groupe de scientifiques a mis 5 singes dans une cage et au milieu une échelle avec en haut des bananes.


    si il n'y avait pas eu une bande de pervers pour mettre des animaux dans une cage, les contraindre et conditionner à une expérience débile, alors que c'est une espèce vivant en société et assimilant par l'apprentissage, comment se nourrir, comment se soigner, ou dormir en sécurité, qui est le leader du groupe, ect, les animaux ne seraient pas devenus les victimes de réflexes que des ahuris leurs avaient inculqués

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils forcent les animaux à vivre comme nous, les salauds !
      Sauf que nous nous sommes d'accord pour vivre dans la cage, pourvu que l'on espère un jour avoir droit à une banane...

      Supprimer
  5. Nous sommes tous dans des systèmes de croyances, qu'on le veuille ou non, c'est ainsi...pour prendre conscience des choses il faut souvent un choc, une rupture, pas forcément au sens négatif, j'entends par là juste le fait de rompre avec ses habitudes, autre chose encore faut-il se voir tel que l'on est....
    l'homme aveuglé par l'ego, l'ignorant, l'inconscient, intervient lui aussi, à son insu, dans tous les phénomènes de l'existence.
    Quitter un système de croyance n'ouvre t'il pas une porte à un autre système de croyance ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cesse de croire...Organise toi pour savoir...

      Supprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.